Le Nouveau-Brunswick accueille un salon de l’emploi pour les immigrants

Le Nouveau-Brunswick accueille un salon de l’emploi pour les immigrants

Les étudiants internationaux et les nouveaux arrivants sont invités à explorer les possibilités de carrière à Moncton
Les étudiants étrangers, les nouveaux arrivants et les immigrants potentiels sont invités à explorer les possibilités d’emploi dans les domaines des TI, des finances, des assurances, du service à la clientèle, des services de santé et d’accueil ainsi que de la fabrication.

« L’an dernier seulement, nous avons pourvu 117 postes et nous cherchons à augmenter ce nombre cette année », a déclaré Angélique Reddy-Kalala, agente de la stratégie d’immigration de la Ville de Moncton, à CIC News.

Mme Reddy-Kalala estime qu’il y a entre 500 et 1 000 postes à pourvoir au salon de l’emploi, et que le nombre d’employeurs à la recherche de talents internationaux est au maximum de sa capacité.

Bien que la plupart des participants soient déjà au Canada grâce, notamment, aux permis de travail ou d’études, madame Reddy-Kalala s’attend tout de même à ce qu’environ cinq pour cent arrivent de l’étranger à la recherche de possibilités d’emploi.

« Nous reconnaissons que les gens cherchent des emplois et nous les avons. Cela, conjugué à un marché du logement abordable, fait en sorte que la qualité de vie est excellente […] Nous voyons des gens qui viennent de Toronto parce qu’ils souhaitent avoir une meilleure qualité de vie. »

Moncton a récemment publié une stratégie d’immigration visant à doubler le nombre d’immigrants au cours des quatre prochaines années. En 2018, la plus grande ville du Nouveau-Brunswick a accueilli 1 444 immigrants et résidents non permanents et, d’ici 2024, elle espère faire passer ce nombre à 3 500.

Les représentants de la province du Nouveau-Brunswick seront présents au salon pour fournir des renseignements sur l’immigration.

Étant donné que Moncton est officiellement une ville bilingue, bon nombre d’employeurs chercheront des candidats qui parlent le français et l’anglais. Il y aura également de nombreuses possibilités pour les demandeurs d’emploi anglophones ainsi que quelques-unes pour les francophones unilingues.

Le salon de l’emploi aura lieu le 24 janvier, de 10 h à 12 h, au Centre Avenir. Un formulaire d’inscription est disponible sur leur site Internet.

Voici la liste des entreprises inscrites pour y participer :

Teacup Tech Systems Inc
Asurion
Banque TD
Banque Royale du Canada
HCL CANADA INC.
Frontier Technologies
Vitalite
Ditech Testing
Integrated Staffing
Fero Waste and Recycling Inc
Delta Hotels by Marriott Beausejour
Banque Tangerine
Accor Global Reservation Centre
Services de santé Medavie New Brunswick
Fermes Cavendish
Circle K
CGI
Rogers Communication
Greystone Energy Systems
Casino NB
Nordia
Organigram
Réseau de santé Horizon
Shannex
Produits de consommation Irving
Co-operators
District scolaire francophone Sud
IGT/Spielo
Bioscript
Midland
Groupe Corey Craig
Imperial Manufacturing
Missing Link Technologies
NCM Associates
HGS
Fancy Pokket Corporation
NAV CANADA
Sunlife
JDI
Tech Mahindra
Le salon de l’emploi fait partie d’une série d’événements qui ont lieu environ tous les trois mois. Le prochain événement aura lieu le 19 mars.

Tout savoir sur Moncton
Moncton est la plus grande ville du Nouveau-Brunswick avec une population de près de 85 198 habitants.

Environ 64 pour cent des habitants de la ville parlent l’anglais comme langue maternelle et environ 35 pour cent sont francophones, selon Statistique Canada.

L’Université de Moncton est la plus grande université exclusivement francophone à l’extérieur Québec. La ville compte également l’Université Crandall ainsi que plusieurs collèges publics et privés.

La Ville estime que plus de 8 000 immigrants vivent dans la région du Grand Moncton, dont environ 5 000 sont actifs sur le marché du travail.

Selon les données de la ville, il y a également environ 1 500 étudiants étrangers dans ses établissements d’enseignement postsecondaire, et environ 700 travailleurs étrangers temporaires qui mettent leurs talents au service de la collectivité.

Le recensement de 2016 indique que 275 immigrants étaient des travailleurs autonomes à Moncton, ce qui représente 8 % des immigrants de la ville. Ce nombre a augmenté récemment pour atteindre 17 % des travailleurs autonomes immigrants qui créent des entreprises dans divers secteurs comme les services personnels et professionnels, ainsi que les services alimentaires.

« En fait, on est en tête dans la province pour ce qui est du nombre d’immigrants qui s’installent ici », a déclaré Mme Reddy-Kalala.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *